J'ai initié ma vie artistique au travers de la peinture et la photographie en Asie du sud- est où j'y ai passé plus de 20 ans : fresques, meubles peints, patines murales, expositions de photos, rien ne me prédestinait, à vrai dire, à la sculpture. Pour moi chaque objet fait référence à un voyage, un lieu, un moment, une personne.

 

C’est en rentrant à Paris en 2008, voulant poursuivre une activité dans le domaine artistique, que je découvre l’argile dans une école d’art, le temps de me donner confiance en ce que mes mains et mon mental peuvent produire.

 

Le choc et la révélation sont tels que la passion éprouvée au contact de la terre ne me lâchera plus. Parallèlement, je dessine, surtout des modèles vivants qui nourriront ensuite tout mon travail.

Le passage au plâtre se fait de manière naturelle et me donne plus de liberté dans le mouvement. Puis, celui de la cire perdue, la voie royale de la sculpture afin de finaliser mes oeuvres en bronze. Et aujourd’hui, mes créations, fortes de mes constantes observations du corps humain, sont essentiellement constituées de personnages.

Je les sculpte  d’après modèle vivant ou photos, en accordant beaucoup d’importance aux sentiments humains et en favorisant les détails dans l’expression. J'exprime ma sensibilité féminine dans les formes et les positions des corps qui ne demandent qu’à vivre. Je leur donne ma propre vision du geste, des rythmes et de l’harmonie en les amenant à leur extrême.

 

  • Instagram